Hors-Série

    Il s'agit d'une argumentation organisée autour d'un fil conducteur : votre problématique. Il est donc primordial de bien la formuler et de structurer sa démonstration, afin d'éviter le Hors-Sujet. C'est pourquoi, je vous propose une méthode ayant déjà fait ses preuves :

    Recommandations Générales

    ↬ Ne récitez pas votre cours ! Au contraire, à partir de vos connaissances, vous devez construire une raisonnement cohérent et précis qui répond à votre problématique. Ainsi, il est indispensable d'apprendre votre cours (c'est la matière première de votre devoir), mais ça n'est pas suffisant, il faut savoir trier et organiser vos connaissances.

    ↬ Allez à l’essentiel et restez sobre. Rédigez des phrases courtes avec un verbe.

    ↬ Soignez l’expression (pas de fautes d'orthographe) et la structure de vos paragraphes.

    ↬ Prenez vos distances face au sujet (pas d’opinion personnelle, ne pas polémiquer ou philosopher). N'utilisez pas le "je" !

    ↬ L'analyse du sujet, la mobilisation de vos connaissances, l'introduction et le plan détaillé doivent se faire au brouillon - durée ~45 minutes

    ↬ La rédaction - durée ~ 1h45

    Analyser le sujet

    Vous devez toujours prendre le temps d'analyser le sujet au brouillon (même s'il vous paraît évident) en suivant ces étapes :

    ① Délimiter le champ du sujet

    ↬ Le Thème : De quoi parle le sujet ?

    ↬ Le Lieu : Quelles sont les bornes spatiales du sujet ?

    ↬ La période : Quelles sont les bornes chronologiques du sujet ?

    En géographie, le sujet portera systématiquement sur l'état du monde actuel. Vous pourrez alors faire référence à des faits passés, mais uniquement dans l'optique d'expliquer des faits actuels.

    ② Formuler une problématique

    ↬ Posez vous les questions : Quel est l'intérêt du sujet ? Pourquoi m'a-t-on donné ce sujet ? Quelle est son originalité ? Quelles en sont ses limites ?

    ↬ Repérez les mots-clefs du libellé et définissez-les avec précision pour éviter le hors-sujet.

    ↬ Soyez attentif aux mots de liaison (et, ou, dans,...). Notamment avec le mot "et" qui peut signifier une mise en relation ("Agriculture et développement en Inde"), une comparaison ("Le totalitarisme en URSS et en Allemagne"), une opposition ("Ouvriers et patrons au 19ème siècle").

    Exemple : "L’Europe et l'Asie"

    Il ne faut surtout pas traiter séparement l’Europe puis l’Asie, mais au contraire étudier les relations entre l’Europe et l’Asie : les relations économiques inégales, les relations politiques limitées, les liens culturels et historiques,...

    ↬ Rédigez la problématique sous forme d'une question sans paraphraser le sujet ! Cette question sera le fil conducteur de votre devoir. Lorsque vous rédigerez vos parties, vous devez toujours l'avoir en tête, et vous demander constamment si vos idées y répondent.

    Exemple : "La propagande dans les régimes totalitaires de l’entre-deux-guerres en Europe"

    Une des problématiques possibles : En quoi la propagande est-elle un élément indispensable aux régimes totalitaires et comment est-elle utilisée ?

    Mobiliser et Organiser vos connaissances

    ↬ Pour ne pas tomber dans les travers de la récitation de cours, il est important de bien mobiliser vos connaissances en suivant ces étapes :

    Listez "en vrac" toutes les idées en rapport avec le sujet en passant en revue vos connaissances.

    Sélectionnez seulement les idées apportant une réponse à votre problématique. Supprimez les autres sans aucune hésitation, même si vous avez passé 3 heures la veille à les assimiler.

    Hiérarchisez ces idées, afin d'identifier les idées principales et les sous-idées (argumentant les idées principales).

    Illustrez le plus possible vos idées avec un exemple, afin de consolider votre démonstration.

    ↬ Ensuite, il faut ordonner ces idées grâce à un plan qui répond de manière progressive et logique à votre problématique. A vous de sélectionner le type de plan correspondant au libellé du sujet :

    - Pour un sujet en Histoire ou Géographie

    ① Le plan Chronologique

    Si le sujet fait référence à une période bien définie (avec un début et une fin). Alors il convient de définir vos parties par période.

    Comment organiser vos idées ?

    Dessinez au brouillon une frise, sur laquelle vous indiquez les repères chronologiques du sujet et les dates des événements importants. Puis vous regroupez vos idées selon les périodes identifiées.

    Exemple : "La France de 1914 à 1945"

    ① La France de 1914 à 1918 (la Première Guerre mondiale)

    ② La France de 1918 à 1939 (l’Entre-deux Guerres)

    ③ La France de 1939 à 1945 (la Seconde Guerre mondiale)

    ② Le plan Thématique

    Si le sujet traite d'un phénomène avec plusieurs facettes. Alors il est judicieux de construire son plan autour des caractéristiques principales du phénomène.

    Comment organiser vos idées ?

    Réunissez tout simplement les idées correspondant à chacune des caractéristiques principales.

    Exemple : "La France après de la Seconde Guerre mondiale"

    ① L’économie française en reconstruction

    ② Une vie politique dominée par les anciens résistants

    ③ Une société française affaiblie mais dynamique

    ③ Le plan Dialectique

    Si le sujet traite d'un concept possédant à la fois des qualités et des défauts. Alors il convient de faire une Thèse, Anti-Thèse et Synthèse pour les 3 parties.

    Comment organiser vos idées ?

    Rassemblez vos idées traitant des points positifs (ou d'un simple constat) pour la Thèse, puis celles parlant des points négatifs pour l'Anti-Thèse, et enfin celles partageant un consensus entre Thèse et Anti-Thèse pour la Synthèse.

    Exemple : "La démocratie à Athènes"

    ① Une démocratie réelle (Thèse)

    ② Une démocratie limitée (Anti-Thèse)

    ③ Athènes, première démocratie mais démocratie imparfaite (Synthèse)

    - Pour un sujet en Géographie

    ① Le plan Descriptif

    Si le sujet parle d'un phénomène causant des problèmes. Alors votre plan devra avoir cette structure :

    Comment organiser vos idées ?

    Regroupez vos idées décrivant le phénomène, puis celles expliquant les causes (pour la 2ème partie) et les conséquences (pour la 3ème partie).

    ① Description

    ② Explication ou Causes

    ③ Limites ou Problèmes

    ② Le plan à Echelles

    Si le sujet expose une notion ayant plusieurs niveaux d'interprétation selon l'angle de vue ou le zoom territorial. Alors il convient de rédiger son plan en faisant des changements d’échelle.

    Comment organiser vos idées ?

    Rassemblez vos idées selon les échelles définies pour chacune des parties.

    Exemple : "La puissance américaine"

    ① Une puissance basée sur un territoire riche (échelle nationale)

    ② Une puissance continentale : la maîtrise du continent américain (échelle continentale)

    ③ Une puissance mondiale (échelle mondiale)

    Cette liste n’est pas exhaustive. Un sujet peut être à cheval entre plusieurs types de plan. Dans ce cas, choisissez le plan qui vous convient le mieux.

    Introduction

    Elle est fondamentale car elle est lue en premier par le correcteur et donne le ton de la copie. Elle doit donc être rédigée préalablement au brouillon, et sa forme doit être particulièrement soignée. Voici sa structure :

    ① Introduisez le sujet avec une référence précise de l'actualité ou avec une phrase générale (une citation est possible).

    ② Présentez le sujet en le réecrivant.

    ③ Rédigez votre analyse : où, quand, thème, intérêt, mots clés, limites ?

    ④ Posez la problématique sous forme d’une question.

    ⑤ Annoncez le plan en une phrase du type :

    Après avoir étudié..., nous verrons...; puis nous nous attarderons sur...

    Développement et structure du plan

    Votre plan doit comporter 2 ou 3 grandes parties divisées elles-mêmes en 2 ou 3 sous-parties. Voici la structure à adopter pour chacune des grandes parties :

    ① Sautez une ou deux lignes entre l’introduction, chacune des différentes parties et la conclusion.

    ① Commencez par une phrase générale rappelant le thème de la partie.

    ② Allez à la ligne à au début et à la fin de chaque sous-partie.

    ③ Essayez de donner à chaque fois un exemple qui va appuyer vos idées, à l’intérieur de chaque sous-partie.

    ④ Rédigez une phrase de transition à la fin de chaque grande partie, pour conclure la partie et annoncer la suivante.

    Conclusion

    Dressez un bilan qui répond à la problématique. C'est la dernière étape de l'exercice, elle doit donc être convaincante pour laisser le correcteur sur une bonne impression.

    ① Rédigez une phrase d'introduction

    ② Reprennez les temps forts du développement en reformulant les idées principales et en souligant leur articulation logique.

    ③ Envisagez éventuellement une phrase d'ouverture pertinente (ni banale, ni éloignée du sujet) pour prolonger la réponse présentée. Il faudra éviter les idées qui aurait dû faire l'objet d'un développement dans votre devoir.

    img